ACTUALITE | Bilan de l’ATIP sur les 4 années depuis sa mise en activité

Lors du Comité Syndical du 12 novembre 2019, le bilan des 4 premières années d’exercice de l’ATIP a été dressé. L’ATIP s’est mobilisée à « tous les étages de la fusée » pour répondre aux enjeux qui lui avaient été fixés par ses membres  début 2016 : en mettant en place son fonctionnement institutionnel et sa communication, sans oublier sa gestion interne ; en faisant connaitre l’expertise technique et juridique de haut niveau présente dans les services supports ; et en améliorant le soutien aux équipes et la qualité des services et productions.

L’ATIP n’a cessé de développer de nouveaux outils à l’usage de ses membres : une veille juridique et technique, des fiches techniques diffusées régulièrement, des guides. Elle communique aux communes les montants de la taxe d’aménagement instruite par la DDT, elle tient à disposition les données consolidées sur les autorisations d’urbanisme et construit des tableaux de bord, elle accompagne les collectivités vers la dématérialisation de leurs activités. Elle développe des partenariats avec les acteurs des territoires, organisme d’ingénierie publique, mais aussi services de l’Etat, pour faciliter la réalisation des projets de ses membres. Enfin l’ATIP s’est fortement investie dans la formation continue des équipes, le renouvellement des outils informatiques, les processus transversaux et d’amélioration de la qualité. Les équipes de l’ATIP ont été renforcées notamment avec la création de 6 nouveaux postes d’instructeurs en Application du Droit des Sols…

Durant ces 4 années, l’ATIP a consolidé ses missions et en a développé de nouvelles : la mission formation des élus et techniciens avec son premier catalogue en 2018, le lancement de  la mission Information géographique en 2019…et la préparation d’une éventuelle nouvelle mission Contrôle et Conformité menée par les commissions Application du Droit des Sols et Attractivité.

Les enjeux de demain concernent naturellement toujours la poursuite de la dématérialisation, l’accueil des nouveaux élus municipaux, l’inscription de l’ATIP dans la nouvelle Collectivité Européenne d’Alsace et son ouverture sur l’espace transfrontalier…

L’ATIP a donc montré qu’elle est une structure souple et réactive qui répond aux besoins de ses membres et est entièrement vouée à leur service